Communiqué de presse 7 décembre 2018 Fcpe - Paris
Nos lycéens doivent être écoutés, pas matés !
Article mis en ligne le 7 décembre 2018

par CDPE64
logo imprimer

Hier, alors que des milliers de lycéens se mobilisaient partout en France
contre certaines réformes gouvernementales, des images
particulièrement choquantes ont circulé dans les médias et sur les
réseaux sociaux.
La police a procédé à des centaines d’interpellations faisant
manifestement un usage disproportionné de leur force, en blessant
gravement quelques-uns de ces jeunes et en en humiliant des centaines
d’autres.
Nous rappelons que la mission des agents de police est de faire
respecter l’ordre et de protéger nos enfants. Nous exigeons du
gouvernement que le harcèlement des lycéens cesse, que leur droit à
manifester soit respecté et no us demando ns au ministère de l’Intérieur
que toute la lumière soit faite sur ces violences policières exercées à
l’encontre de nos jeunes.




Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.40