COMMUNIQUE DE PRESSE 06/12/2018 de la Fcpe64
Fcpe64

La réforme actuelle des lycées, obscure et élitiste. Parcoursup, injuste, inégal et anxiogène.

Article mis en ligne le 6 décembre 2018

par CDPE64
logo imprimer

Les lycéens ne s’y sont pas trompés et ont rejoint les mouvements de contestations nationaux vendredi en bloquant les lycées à travers la France.
À Bayonne, St jean De Luz, Anglet, Pau, Orthez, bref, dans tout le département des Pyrénées Atlantiques, la colère monte, face à un gouvernement qui n’écoute ni n’entend rien aux revendications des lycéens. L’avenir de nos jeunes est en jeu, ne laissons pas le système le détruire. Malheureusement, quelques casseurs ont infiltré les mouvements, essayant ainsi de décrédibiliser cette contestation. Les flash balls, les gaz lacrymogènes, les gardes à vue, les menaces d’exclusion d’internat et de restauration scolaire ne sont pas les réponses attendues par les lycéens, et ne font qu’attiser leur colère. Les politiques gouvernementales sont directement responsables de ces mouvements sociaux, responsables de cette crise intellectuelle et morale à tous les niveaux et sur toutes les classes socioprofessionnelles.
Nous, FCPE 64, soutenons ce mouvement lycéen spontané, sans cautionner la violence des casseurs infiltrés (par qui ? par quoi ?), demandons l’abandon de la réforme des lycées, ainsi qu’une modification profonde de la plateforme Parcoursup afin que chacun de nos étudiants puissent suivre la filière voulue.




Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.40