Pour la proportionnelle et la parité à la FCPE
La FCPE à la veille d’un choix crucial

Avec une quinzaine de CDPE, la FCPE64 porte une modification du règlement intérieur fédéral devant le congrès de Reims qui le tiendra le WE de Pentecôte. Cette modification vise à élire le Conseil d’administration national à la proportionnelle, sur des listes paritaires.

Article mis en ligne le 14 mai 2015

par Dominique ROUSSET
logo imprimer

La FCPE est administrée par un Conseil d’administration de 24 membres élus pour 3 ans et,renouvelé chaque année par tiers. Cette élection a lieu au scrutin nominal. Ce mode de scrutin présente deux inconvénients :

  • la FCPE n’échappe pas aux préjugés de sexe et il y a moins de candidates que de candidats, même si, dans les conseils locaux, sur le terrain, les femmes sont très largement majoritaires.
  • le courant majoritaire peut aisément faire en sorte que la totalité des sièges soit pourvu par ses partisans, sauf erreur de préparation. Il en résulte que la diversité des militants n’est pas représentée dans l’instance nationale.

Pour remédier à ces deux problèmes, nous avons proposé de modifier le mode d’élection des administrateurs nationaux en le remplaçant par un scrutin proportionnel au plus fort reste avec des listes composées alternativement d’hommes et de femmes.

PDF - 249.5 ko
Proposition de modification du RI de la FCPE

Cette proposition ayant été rejetée par le Conseil d’administration national, il a fallu faire appel au soutien de plus de 10% des CDPE pour que la proposition soit tout de même mise aux voix du congrès.

Le congrès de Reims aura la tâche historique de faire le choix du conservatisme ou d’adapter la FCPE à plus de démocratie et au respect de la diversité de ses adhérents.

Argumentaire envoyé aux CDPE :

PDF - 173.5 ko


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.85.17